Pourquoi vous ne devez pas juste jeter vos outils de communication

Que vous soyez une petite entreprise, un artisan ou une grande société vous avez très certainement des cartes de visites et d'autres outils de communication physique. Vous avez je pense aussi des flyers, pochette de dossier, banderoles, roll'up etc. tous ces petits objets sont des outils marketing pour vous aider à vendre ou fidéliser. Vous allez voir dans ce court article qu'il ne faut jamais s'en débarrasser n'importe comment un peu comme vos disques dur et ordinateurs.

Les risques pour votre image

Petite anecdote, il y a 8/9 ans un ami qui est chef d'entreprise fait un gros ménage de printemps devant l'amas de chose à conduire à la déchetterie il fait appel à une personne pour s'en occuper. Cet ami pour lui rendre le service accepte sans contre partie, hormis surement une petite bouteille, d'apporter tout cela à la déchetterie y allant lui aussi pour son propre compte. Dans cet amas d'objets se trouvait notamment des outils marketing désuet de la société de mon ami.

La personne en charge du dépôt des objets a en fait tout jeter dans une décharge sauvage, sauf que pour ne pas arranger mon ami, la gendarmerie a trouvé la décharge et l'a convoqué en le tenant pour responsable des déchets qui étaient illégalement entreposés là. Il a eu un mal fou à se faire croire des forces de l'ordre, mais avec un peu d'insistance il a réussi à faire entendre raison aux forces de l'ordre. Je vous garantis que ce n'est pas prêt de lui arriver de nouveau.

Utilisation frauduleuse

Vous vous sentez surement peu concerné par le point précédent, mais celui-ci peut aussi avoir des répercutions sur votre image et pas uniquement. En effet si vous jetez vous même vos cartes de visites ou autre outils de communication simplement à la poubelle en face de vos locaux ou dans une déchetterie. Il est possible pour une personne mal intentionné, un escroc ou un concurrent, de récupérer ces éléments et de les utiliser pour lui.

Le but ici étant pour l'escroc ou le concurrent de se faire passer pour vous et sous couvert du nom de votre entreprise avec tous les codes marketing de cette dernière, carte de visite etc., de vendre des prestations ou des conseils. Bien sur les clients n'auront jamais la prestation ou d'une qualité catastrophique ayant simplement pour but de nuire à votre image. Il aura bien sur encaisser les acomptes avec des factures à votre entête et votre adresse.

Avec du vice et un gros culot, il pourrait même prendre un stand dans un salon ou vous ne serez pas, mais là ça dépasse la négligence de destruction d'outils de communication. Dans ce cas il y a une volonté réelle de vous nuire et ces personnes mettraient les moyens pour copier au mieux vos outils.

Ce genre de pratique on le voit aussi avec les escrocs qui utilise des uniformes de gendarme pour commettre leurs méfaits, notamment se faire ouvrir la porte de personnes âgées.

Solutions

Je ne vois pas d'autres solutions que de détruire vos outils de communication désuet ou de les stocker chez vous. Pour les détruire tout ce qui est papier une broyeuse sera suffisant (cf 3 conseils pour bien choisir votre destructeur de papier) , pour les autres sachez qu'il est possible de faire réimprimer sur les banderoles ainsi que sur les roll'up. Si vous ne souhaitez pas les reconvertir il ne vous restera cas les détruire pour les rendre inutilisables en l'état et à les déposer en déchetterie.

Conclusion

Vous aurez compris que le risque réel pour votre image est important car en vous débarrassant de manière classique de vos objets, vous facilitez l'usurpation d'identité de votre structure et il sera plus simple pour un escroc d'en profiter. Les risques pour l'image de votre entreprise est réel les escrocs ne reculent devant aucune opportunité.

Ce qui pour vous aussi implique de ne pas traiter à la légère des appels de soi-disant client ayant eu à faire a un commercial qui n'existe pas chez vous cela est souvent un signe qu'un escroc se fait passer pour vous.

Et encore on ne parle pas de "typosquatting" pour les e-mails et les noms de domaine mais là encore c'est totalement autre chose.

Si vous avez aimez cet article n'hésitez pas à le partager ou me faire vos commentaires via Twitter ou le formulaire de contact du blog.

Crédits photo : Designed by Freepik